Vous êtes ici

Jeunes en difficulté et action sociale

Coordonnateurs du champ: Annie Fontaine et Martin Goyette

Les travaux de un test recherche de cet axe porteront sur la compréhension de l'expérience des jeunes dits en difficulté et l’analyse des formes d'interventions relatives aux vulnérabilités produites par les transformations sociales et celles de l’État. Catégorie exemplaire, car fortement affectés par la précarisation et la flexibilisation du monde du travail, les jeunes doivent tout autant s’adapter aux nouvelles exigences de l’intégration sociale et professionnelle, que se conformer aux nouvelles limitations et exigences de l’action publique.
 
Les travaux au cœur de cet axe utilisent l’analyse des trajectoires professionnelles, résidentielles et familiales pour appréhender la diversité des parcours des jeunes. Ils tentent de comprendre  la marge de manœuvre des jeunes en difficulté, en tenant compte des opportunités et des contraintes auxquels ils sont exposés et de l’effet des formes de soutien auxquels ils peuvent avoir recours dans trois espaces sociaux intégrateurs, soit le travail ou les études, le logement et la famille.
 
L’axe cherche spécifiquement à croiser le biographique et le relationnel afin  de mettre l'accent sur la qualité d'acteur des personnes socialement vulnérables plutôt que de renforcer les images victimisantes ou incapacitantes figées auxquelles renvoient plusieurs catégories sociales considérées a priori. Il permet également de considérer comment d’autres acteurs, qui ont une incidence directe ou indirecte sur les parcours des jeunes,  offrent réellement du soutien. Les travaux conduits à travers cette axe pourront ainsi soutenir l’amélioration des pratiques d’intervention et de l’action publique en apportant un regard compréhensif sur les dynamiques présentes dans  les trajectoires des jeunes.
 

Chercheurs associés à ce champ:

Annamaria Colombo, Haute école fribourgeoise de travail social // Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO)
Annie Fontaine, École de service social, Université Laval
Antoine Lutumba Ntetu, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke
Eddy Supeno, Faculté d'éducation, Université de Sherbrooke
Julie-Anne Boudreau, Urbanisation Culture Société, INRS
Jrène Rahm, Département de psychopédagogie et d'andragogie, Université de Montréal
Madeleine Gauthier, Centre Urbanisation Culture Société, INRS
Marc Molgat, École de service social, Université d'Ottawa
Martin Goyette, École nationale d'administration publique (ENAP)
Nathalie Lafranchise, Département de communication sociale et publique, Université du Québec à Montréal
Patrice Leblanc, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Patricia Loncle-Moriceau, Université Sorbonne Paris Cité – CRAPE et EHESP
Sylvain Bourdon, Faculté d'éducation, Université de Sherbrooke
 

Exemples de parutions:

Bourdon Sylvain et Bélisle R. (sous la direction de). (2015). Les précarités dans le passage à l’âge adulte au Québec, Collection « Regards sur la jeunesse », Presses de l’Université Laval, 170p.

Bélisle, R., Yergeau, É., Bourdon, S., Dion, M. et V. Thériault. (2012). "Défis de la programmation ouverte dans l’insertion sociale et professionnelle de jeunes en difficulté"
 
Hahn-Bleibtreu, M. and M. Molgat (eds),. (2012). "Youth Policy in a Changing World: From Theory to Practice". Verlag Barbara Budrich & Budrich UniPress. Leverkusen (Allemagne). 327 p.
 
Gauthier, M., Lacasse, A.–A. et M. Girard (2011). "Portrait et étude des besoins d'accompagnement de jeunes adultes dans les arrondissements La Cité-Limoilou et Les Rivières de la Ville de Québec". Québec. INRS. 245 p. [En ligne].
 

L'Observatoire en images